Une rentrée dédramatisée

On est rentrés de vacances dimanche soir, et on était au boulot lundi. Autant dire que la rentrée n’a pas été « préparée » avec le plus grand soin. Je regrettais presque de rentrer aussi tard, je me disais que je n’aurai pas le temps de choisir avec eux leur tenue de rentrée ni de commander un joli nouveau cartable ou sac à dos.

J’ai eu aussi peur de manquer de ce temps de réadaptation, celui où on avance progressivement l’heure du dodo à 20h, où on retrouve les jouets, notre petit jardin et les copains du quartier. Non, on n’a pas eu tout ce temps, on a juste eu le temps de faire 3 lessives, de manger des pommes de terre qui rigolent et du jambon (on fera les courses plus tard), et d’imprimer vite fait l’attestation d’assurance scolaire.

On a mis les mêmes baskets que tout l’été, un short et un t-shirt qui avaient eu le temps de sécher,  et mis 2-3 trucs dans le sac à dos de l’an passé juste « si jamais » et puis on est partis, presque comme si on allait faire un tour.

Elle était tellement fière d’aller enfin à l’école comme une écolière- et non plus comme la petite soeur qui conduit son frère – qu’elle était prête depuis 1 an en vrai.
Il aime tellement l’école qu’il est allé comme un habitué, presqu’en retard, (comme d’habitude) en appréhendant juste un peu le changement de maitresse et de camarades (si si je l’ai vu dans tes yeux mon grand !)
Et puis ils ont repris en douceur, une demi-journée chacun pour commencer…alors au final je me dis qu’on a bien fait de profiter de l’eau et du soleil jusqu’à la dernière seconde, on a toute l’année pour s’adapter !

IMG_5551

IMG_5554

IMG_5568

IMG_5579

IMG_5580

Leur bilan ? 

« La récréé c’était top !

– Ah super, et avec qui tu as joué ?

– Euh que avec mes copains de la crèche »

« C’est trop cool, ma maîtresse elle a des souris et elle les a mis dans une boîte dans la classe ! »

 

Fierté…comme toutes les mamans ?

1er livret scolaire, 1er « bulletin ». Si petit et déjà si grand en même temps.

Quelle maman n’a pas eu la gorge serrée en lisant les quelques lignes d’appréciation de son enfant dans le livret scolaire ? Quoique les gens disent, quoique les maîtresses pensent, et même quand il fait des bêtises ou que je le gronde, il reste ma fierté, mon amour et ça ne changera jamais, mais je n’ai pas pu m’empêcher de voir une petite larme monter à la lecture de ces commentaires.

Bulletin scolaire

Bulletin scolaire

Je ne sais pas très bien si c’est le fait de lire des choses positives sur mon fils ou de me dire que ça y est, il est « grand », il vit dans la vraie vie avec des gens qui vont le juger, l’évaluer – et ça ne fait que commencer-, que ce ne sera pas toujours facile, que n’importe quel jeu ou exercice sera pour les autres une manière de le comparer aux autres, de lui mettre des notes. Accepter qu’un jour toutes les cases ne seront pas cochées, qu’il y aura des remarques, des convocations ?, des remises au point et autre progrès à faire.

C’est aussi pour tout ça que j’ai voulu être maman.