A l’heure du goûter : les crêpes de Mamie Chantal

Ceci n’est pas une simple recette de crêpes.

C’est d’abord la recette que je n’ai jamais réussi à avoir « oh je sais pas combien j’en mets, je fais à l’oeil ! » m’a t-elle toujours dit.

Mais c’est encore plus que ça. C’est une odeur, celle de l’appartement le samedi soir quand on se nichait dans le canapé toutes les 2 devant une émission de variétés à la télé et qu’on mangeait des une crêpe au nutella, et puis une au sucre, et puis encore une autre et c’était ça notre dîner. Parfois c’était l’odeur du dimanche après-midi, quand on était tous ensemble en famille et qu’on en mangeait tellement au goûter qu’on avait plus faim le soir.

C’est aussi l’odeur aujourd’hui, de ces après-midi qu’elle passe avec doudous. C’est l’odeur de la maison quand parfois on rentre de weekend le dimanche soir et qu’elle nous a fait la surprise d’en avoir posées sur la table pour notre retour.

Cette recette, c’est celle qu’elle fait encore à mon frère quand elle est chez lui, et à ma soeur aussi quand elle est chez elle. Parce que quand c’est nous qui les faisons ces crêpes « c’est pas comme celles de Mamie ! »

Cette recette, c’est la pâte qu’on prépare au bord de l’évier en 5 minutes, et qu’on cuit dans une vieille crêpière avec plein d’huile.

C’est la dernière louche de pâte qu’elle me gardait toujours parce que j’aimais bien voir se former la dernière « bébé-crêpe » et jouer à imaginer à quoi elle ressemble.  C’est aussi les crêpes qu’on devait faire sauter avec un sou dans la main pour porter bonheur.

Cette recette, c’est des mots d’enfants. « moi je la veux en triangle avec du sucre !  et moi en rouleau avec du Nutella ! Oh non je veux pas celle avec des trous ! » C’est même des petits morceaux qu’on donne à doudou quand il dit « encor !! » avec son petit doigt et sa tête qui fait comme Oui-Oui avec un grand sourire.

Cette recette, c’est les crêpes qu’on finit en amoureux avec du jambon cru, un peu de crème et du fromage, et on espère qu’il en reste encore une ou deux pour le dessert, ou pour le petit déj du lendemain.

Cette recette, c’est des souvenirs. C’est des moments de vie. Un repère. C’est une transmission.

                                                    À Mamie crêpes

IMG_8442

IMG_8448

IMG_8449

J’ai essayé de regarder et voici ce qu’il faut pour faire les crêpes de Mamie Chantal :

De la farine : à l’oeil !

Un peu de sucre, un peu de sel

4 oeufs (!)

Un sachet de sucre vanillé

20cl de bière sans alcool

Un peu d’huile

et du lait pour délayer jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse (environ 1/2 litre)

Les faire cuire avec beaucoup d’amour et les partager avec ceux que vous aimez.

Bonne chandeleur à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s